Trucs et astuces de nos vendeuses

Table des matières


Devenir enseignante-auteure n’est pas donné à toutes puisqu’il faut du temps, être créative, avoir le goût de partager et avoir l’esprit « marketing ». Nous avons demandé à cinq de nos meilleures vendeuses de divulguer les trucs et astuces qui font d’elles nos meilleures vendeuses. Merci à Profs et Sœurs, Karine Ponton, Mme Emilie, Michelle Dupuis et Créations Claudia Loubier d’avoir partagé leurs trucs et astuces.

Voici les trucs et astuces communs à nos 5 vendeuses :

  • Offrir de la variété pour que les clients aient un grand choix de produits de qualité. Plus les ressources sont diversifiées, plus le trafic augmente sur la plateforme de la boutique d’un enseignant, et plus il y a de gens qui fréquentent cette plateforme, plus il y a de ventes.
  • Offrir du matériel qui répond aux besoins des propres élèves des enseignants qui l’ont créé; il répondra aussi aux besoins des élèves des clients.
  • Fournir des produits gratuits afin que les acheteurs voient la qualité du travail du vendeur et, comme l’écrit Claudia Loubier : « ils ne pourront plus s’en passer ».
  • Miser sur la qualité des photos ou des images pour attirer l’œil du client; nous sommes dans une société qui est attirée par le visuel. Profs et Sœurs ajoute : « une photo dans un contexte scolaire prouve l’efficacité du produit tandis qu’une page couverture n’est qu’une ressource de plus parmi tant d’autres ».
  • Assurer un suivi des courriels des clients; le service après-vente est important.
  • Maîtriser un logiciel (ex. : PP, Publisher, Photoshop) qui donnera une apparence professionnelle aux produits.

Mais chacune a sa petite recette personnelle correspondant à sa personnalité :

Karine Ponton : Je crée pour moi-même

« Je ne cherche à convaincre personne du bien-fondé et de la pertinence de mes activités. JE les aime, j’y crois, elles m’animent et c’est tout ce qui compte à mes yeux. Je pense que, même virtuellement, cette passion pour l’enseignement peut se communiquer. Après dix années en enseignement, je réalise que j’ai choisi une profession qui est devenue beaucoup plus qu’un simple gagne-pain. C’est aussi un mode de vie, MON mode de vie, à l’intérieur duquel la création de situations d’apprentissage est une partie viscérale. C’est ce qui me fait vibrer en dépit de classes parfois trop remplies et où l’on ne sait plus toujours où donner de la tête. J’ai accepté de partager parce qu’on me l’a demandé et bienvenue à ceux qui sont intéressés par mes ressources, car ce sont de petits cadeaux pour vos élèves. »


Créations Claudia Loubier : Je suis à l’écoute des besoins

  • « Passion, qualité, visibilité » animent ses créations.
  • « Il y a un besoin pour les arts plastiques, donc je suis attentive à ce que les enseignants me demandent. Certains me suggèrent des thèmes; alors je crée en fonction de ce qui est demandé, mais aussi en fonction de ce qui me tient à cœur. »
  • « J’ai appris que les acheteurs veulent des produits clé en main et avec des grilles d’évaluation; j’ai donc retravaillé certains de mes produits pour répondre aux besoins exprimés. »
  • « Je considère que d’avoir un bon contact avec nos acheteurs et de répondre à leurs questions sont également deux stratégies importantes pour garder nos clients satisfaits et surtout pour qu’ils reviennent faire des achats sur le site. »
  • « Les acheteurs aiment connaître la personne avec qui ils font affaire (…) il faut donc parler de notre expérience et de nos compétences (…) ceci personnalise notre boutique (…)! »

Michelle Dupuis : Je mise sur la publicité

  • « Je fais de la publicité sur Facebook, Pinterest et mon blogue; la promotion est très importante. »
  • « En plus, mes produits sont de qualité et j’en offre beaucoup pour une modique somme. »
  • « Une autre de mes stratégies est de choisir le bon titre c’est-à-dire le titre qui représente bien le produit, ainsi quand les membres font des recherches ils ont plus de chance de tomber sur mes produits. »
  • « Mes ressources sont diversifiées, elles couvrent de la maternelle à la 5e année (5 ans à 10 ans) en mathématiques et en littératie. J’ajoute également des produits qui sont rattachés aux différentes fêtes et évènements soulignés dans nos classes; ce sont des produits très populaires auprès des enseignants. »

Mme Émilie : J'utilise des stratégies simples, mais efficaces

  • « J’offre du matériel clé en main pour faciliter la vie aux enseignants. Je leur donne également des suggestions d’utilisation en classe, ce qui peut les aider à bien utiliser mes produits dans leur classe. »
  • « La description de mon produit est clairement indiquée et je dirige les enseignants vers d’autres ressources de ma boutique qui pourraient leur plaire. »
  • « Il ne faut pas avoir peur de faire la promotion de nos articles et de participer à quelques ventes durant l’année. »

Profs et Sœurs : Toujours aux aguets pour faire mieux

  • Accepter les critiques : « Accepter les critiques constructives n’est pas toujours évident. Une ressource peut toujours s’améliorer et se perfectionner. La perspective extérieure de nos acheteurs nous ouvre de nouveaux horizons. »
  • Faire nos devoirs : « Ce ne sont pas seulement les élèves qui ont des devoirs : nous aussi! Tout vendeur/auteur/entrepreneur est responsable de faire ses devoirs afin de connaître les ressources similaires sur le marché. Une bonne recherche permet d’évaluer l’ampleur de l’investissement dans la création d’un produit. Si une ressource semblable est déjà disponible sur une plateforme numérique, est-ce raisonnable d’aller de l’avant avec l’idée? »
  • Des prix à la hauteur du produit : « Quand vient le temps de définir un prix pour notre produit, il est nécessaire de comparer, ceci permet de s’enligner pour fixer un coût qui demeure compétitif et raisonnable. »
  • Des ressources qui s’appuient sur le curriculum : « Ces ressources permettent aux enseignantes de faire confiance au produit à long terme puisqu’il a été créé avec un curriculum en tête. Une telle ressource aidera les enseignants dans leur tâche de construction des connaissances et d’évaluation. »
  • Finaliser le produit en moins d’étapes : « Quand un produit est complété, il n’est pas pour autant prêt à être publié. Il nous a fallu une panoplie d’erreurs et de frustrations avant d’arriver à un rythme de navigation qui est maintenant agréable. En effet, le document doit être sécurisé, et de préférence, en format PDF. Certaines pages du produit devront être exportées en image afin de créer des aperçus de qualité. Plusieurs petits détails sur lesquels ça vaut la peine de s’attarder. »

Finalement, on peut dire qu’elles ont toutes un autre point commun : ces enseignantes-auteures ont à cœur de produire des ressources permettant aux enseignants francophones de trouver ce qui plaira à leurs élèves tout en assurant un enseignement de qualité. Grâce à elles, nous vous offrons un site de qualité.

Pour partager ou vendre un produit, vous devez posséder tous les droits de propriété intellectuelle sur le matériel. Si quelqu’un d’autre (p. ex. votre école) possède les droits d’auteur sur le produit ou sur un bien qui y a été incorporé (p. ex. les images), ne le distribuez pas.


Table des matières